Votre communauté d'agglomération

  • Accueil
  • Ruralité en action
  • Lutte contre les inondations
  • Des travaux de grandes ampleurs

    Valenciennes Métropole gère plus de 130 km de cours d’eau et de berges dans le cadre du contrat de rivière portant sur les bassins versants de la Rhônelle, de l’Hogneau et de l’Aunelle. Depuis 2001, des opérations ont été menées en matière de dépollution et d’aménagement. Mais la lutte contre les inondations reste la priorité majeure.

    Dans ce domaine, la rive droite de l’Hogneau a été requalifiée et des zones d’expansion de crues (ZEC) ont été aménagées à Crespin et Famars. Le principe de la ZEC consiste en cas de débit trop important, à stocker l’eau temporairement en amont, avant de la relâcher ensuite dans la rivière. La ZEC du Bois saint Landelin à Crespin peut stocker 180 000 m3 d’eau, celle de Famars 100 000 m3.
    De violents orages ont provoqué en 2007 et 2008 des inondations très importantes sur le territoire de Valenciennes Métropole. Les pluies mesurées le 7 juin 2007 sur la commune d’Estreux étaient d’une occurrence plus que centennale. Les dégâts causés ont été renforcés par la faible présence d’obstacles naturels du type bocage, fossés ou bosquets … Les bassins versants, à caractère agricole, sont principalement composés de champs ouverts.

    Programme en deux phases pour lutter contre les inondations

    Face à ces événements climatiques exceptionnels, Valenciennes Métropole a décidé de s’engager dans un programme global de lutte contre les inondations, en liaison avec l’ensemble des partenaires concernés (Etat, Chambre d’Agriculture, Conseil général, communes, exploitants et propriétaires agricoles, associations foncières de remembrement, syndicat d’assainissement, Agence de l’Eau). Première phase d’intervention sur les bassins versants d’Estreux, Maing et Saint-Saulve.
     

    • Première phase d’intervention sur les bassins versants d’Estreux, Maing et Saint-Saulve.
    • Seconde phase d’intervention sur 11 autres bassins versants (Aubry-du-Hainaut, Monchaux-sur-Ecaillon, Verchain-Maugré, Quérénaing, Artres, Préseau, Curgies, Rombies-et-Marchipont, Sebourg, Quarouble, Aulnoy-lez-Valenciennes, Quiévrechain et Onnaing).

    Phase 1

    Valenciennes Métropole a pris en charge la conception et la réalisation des ouvrages hydrauliques destinés à freiner les ruissellements en amont des zones habitées. L’arrêté préfectoral d’autorisation des travaux sur les bassins versants d’Estreux, Maing et Saint-Saulve a été signé le 22 décembre 2010. Les travaux ont notamment permis la réalisation de bassins de retenue d’une capacité avoisinant les 10 000 m3, à Estreux. Les interventions sur Saint-Saulve, Maing et Curgies ont débutét au second semestre 2012, avec notamment le rehaussement de deux chemins. En complément de la création de bassins ou de merlons, des techniques douces sont employées : plantation de haies, création de bandes enherbées et de fascines. Le coût de cette 1ère phase d’intervention s’élève à 1 M€ HT.

     

    Phase 2

    Une importante étude hydraulique a été menée sur les 11 bassins versants concernés. Des propositions d’aménagement ont été émises, alliant ouvrages hydrauliques (bassins, merlons, fossés,…) et techniques dites d’hydraulique douce (haies, fascines, bandes enherbées, assolement concerté,…). Une large phase de concertation est actuellement en cours, avec chaque commune concernée et les représentants du milieu agricole. Les travaux sur ces secteurs devraient débuter en 2013.