Votre communauté d'agglomération

Logistique fluviale

L'Escaut s’impose aujourd’hui comme la voie d’eau prioritaire vers le deuxième port d’Europe : Anvers. 800 000 tonnes de marchandises y transitent aujourd'hui. Mais l’activité fluviale passe à la vitesse supérieure grâce aux grands chantiers engagés sur le réseau navigable ou les berges.

Grâce au bassin industriel valenciennois, le trafic fluvial profite d’un équilibre avantageux économiquement : les conteneurs arrivent et repartent pleins. L’Escaut s’impose comme une plate-forme logistique.

  • Les porte-conteneurs de grand gabarit y naviguent depuis 2009, suite aux travaux entrepris par l’État dans le cadre du projet Seine-Nord Europe.
  • Le projet de canal à grand gabarit de 106 km entre l’Oise et le canal Dunkerque-Escaut fera de l'Escaut la route fluviale entre Paris et le Nord de l’Europe.
  • La réouverture du canal Condé-Pommeroeul, aujourd’hui envasé, va permettre d’économiser un jour de trajet vers les ports belges. Un atout supplémentaire !

Valenciennes Métropole et la Chambre de commerce et d’industrie Grand Hainaut, jusqu’ici en charge des concessions de six quais publics, ont créé le syndicat mixte Docks Seine-Nord Europe/Escaut, en 2012. L’ambition du projet « Docks Seine-Nord Europe » porte sur l’ensemble de l’Escaut canalisé, de la frontière belge à la future plate-forme de Marquion.

  • une activité conteneurisée sur Docks Seine Nord Europe Conteneurs, de Valenciennes à Fresnes-sur-Escaut (75 % du trafic conteneurisé régional est traité sur le bassin valenciennois).
  • un site dédié aux activités industrielles et aux colis lourds bord à canal sur Rouvignies.
  • une activité vrac sur Docks Seine Nord Europe Vrac, à Denain.

Premier chantier : le port de Bruay/Saint-Saulve

10 millions d'euros investis pour le renforcement de la berge et du quai, sur l’installation d’un portique pour accroître le rendement du déchargement des conteneurs. Objectif ? Traiter 70 000 conteneurs par an (contre 7 à 10 000 actuellement) et, à terme, 120 000.

 

Et le tourisme fluvial ?
Valenciennes Métropole a aménagé un port de plaisance de 100 places à Valenciennes, sur la boucle transfrontalière des voies d'eau Francobelges.